Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • : Infos sur l'histoire et le patrimoine des communes du canton de La Suze sur Sarthe (72)
  • Contact

Recherche

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 16:42

Copie de IMGP5003

 

Copie-de-IMGP4994-copie-1.JPG

 

Nous allons parcourir le Val de Sarthe sur ses différentes boucles pédestres et voir leur intérêt par rapport au patrimoine. Commençons par la boucle dite du bois du Belvédère à Chemiré le Gaudin.

 

Le départ se fait depuis la place de l'église où on peut trouver un stationnement assez aisément.

On profitera de l'endroit pour apprécier la restauration extérieure de l'église et en particulier la pierre de criée ainsi que la litre. On remarquera aussi la tour-clocher et sa partie à créneaux. Quelques petits pannonceaux donnent des explications sur l'édifice. Si la porte est ouverte, on pourra jeter un oeil intéressé à l'intérieur du bâtiment.

 

Ensuite on remonte vers le nord sur la petite route qui mène vers Athenay. Au premier virage quelques centaines de mètres plus loin, prendre l'allée de Béchereau.

 

Et c'est là le problème ...

 

Copie-de-IMGP5000.JPG

 

 

Copie-de-IMGP4997.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n'y aucun passage possible ... Faites alors demi-tour et revenez au point de départ. Admirez à nouveau l'église de Chemiré le Gaudin et reprendre le parcours mais dans l'autre sens. Vous savez déjà que vous ne pourrez pas terminer la boucle et qu'il vous faudra revenir sur vos pas !

 

Prendre alors sur votre gauche la route qui mène vers Louplande et Le Mans; traverser le ruisseau du nom de Renom. Si les conditions sont favorables, vous pourrez voir l'eau remonter la pente. Continuer et jeter un oeil sur les maisons de la fin du moyen-âge.

Prendre à gauche l'allée de la Sauvagère. Admirer pendant qu'il en est encore temps le colombier de la Sauvagère. Dans quelques années, il aura disparu.

 

 

 

Copie-de-IMGP4990.JPG

 

 

 

 

Poursuivre jusqu'à la grille du château de la Sauvagère et faites ce que vous dit le panneau.

 

Copie-de-IMGP4986.JPG

 

 

 

En fait, le chemin rural n'est que la bordure du champ. Il faut donc passer entre la clotûre et les cultures.

Arrive ensuite le chemin qui passe devant l'entrée du chàteau. Là et fort heureusement, le propriétaire des lieux entretient bien l'allée qui sent bon le chèvrefeuille. On prendra le temps d'observer l'extraordinaire portail à la perspective si caractéristique.

 

Il faut savourer ce passage bien guidé car ensuite commence le véritable parcours du combattant dans les bois du Belvédère.

 

Voici donc le piège :

 

Copie-de-IMGP4982.JPG

Deux chemins se présentent à vous. Sur celui de droite, on trouve l'accueillant panneau suivant :

 

Copie-de-IMGP4981.JPG

 

 

Vous prennez donc celui de gauche. Erreur ! C'est bien celui de droite qu'il faut prendre malgré les apparences. Il n'y a aucune signalitique dans les bois et on s'égare dans le labyrinthe des divers sentiers forestiers. Mais d'après le panneau, il n'y a qu'un seul piège; il ne vous reste plus qu'à espérer qu'un autre triste promeneur se soit fait avoir et que pour vous le terrible collet ne soit pas réinstallé.

 

Vous arrivez dès lors au point culminant de la commune, matérialisé par un étrange belvédère.

 

Copie-de-IMGP4978.JPG

Lui aussi est amené à disparaître dans les années qui viennent. Détritus divers et variés, tessons de bouteilles, coups de fusil de chasse tirés dans le plafond en disent long sur le respect dû à cet édifice.

 

Copie-de-IMGP4976.JPG

 

 

Ensuite, vous pouvez toujours essayer de trouver un passage qui éventuellement vous ramènerait vers le moulin de Béchereau. Mais il ne faut pas compter sur la signalitique pour randonneurs. Faites donc demi-tour et admirez les derniers panoramas sur la région. Vous l'avez bien mérité !

 

Copie-de-IMGP4972.JPG

 

Copie-de-IMGP4985.JPG

 

 

 

De retour sur la place de l'église, regardez à nouveau le panneau. Vous apprendrez qu'il existe un autre sentier de randonnée nommé la boucle du Port de Saint Benoît. Il ne vous reste qu'à savoir où cela se trouve car aucun panneau ne vous en informe.

 

Pas simple la vie de randonneur à Chemiré le Gaudin ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Paulet 27/07/2013 18:10

en effet un véritable problème cette randonnée.On se demande d'ailleurs pourquoi elle figure toujours sur les dépliants des randonnées et pourquoi le panneau est toujours à côté de l'église, puisque qu'elle n'est pas faisable.Enfin nous sommes dans la Sarthe.