Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • : Infos sur l'histoire et le patrimoine des communes du canton de La Suze sur Sarthe (72)
  • Contact

Recherche

8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 08:54

Le château de Villaines à Louplande est un bel édifice du 17ème siècle. Ses propriétaires actuels l’ont remis en valeur, en particulier avec la rénovation du potager à partir de 1998. Des renseignements supplémentaires sont consultables sur le site du château de Villaines à l’adresse suivante : http://chateaudevillaines.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les journées du patrimoine sont toujours une excellente occasion pour découvrir un certain nombre de sites. Alors que la plupart des visiteurs avaient le nez dans les fleurs et sur les plantes, j’observais les parterres à la recherche d’éventuels indices archéologiques. Et comme c’est très souvent le cas, le sol a livré quelques informations. Deux petits morceaux de scories de fer étaient dans les parterres ! En soit ce n’est pas une découverte exceptionnelle mais elle conforte certaines hypothèses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les scories sont des déchets issus de la fonte du minerai de fer. La région en a livré des quantités importantes (Voivres, Roezé, La Suze, Louplande, Etival, etc.). Les datations de cette activité sont toujours difficiles dans le cadre de prospections au sol, mais certains éléments permettent de proposer une activité allant de l’époque gauloise à l’époque gallo-romaine.


 

 

 

 

Le site du château de Villaines est favorable au développement de cette activité économique : un sol contenant beaucoup de roussard indiquant la présence de minerai de fer, du bois pour fabriquer suffisamment de charbon pour les bas fourneaux, le cours d’eau du Préau pour laver le minerai.

 

 

 

Rappel de la loi : La prospection archéologique est soumise à autorisation administrative délivrée par le préfet de région. L'utilisation des détecteurs de métaux dans les parcelles qui recèlent des vestiges archéologiques est strictement interdite. Le non respect de la loi est soumis à de lourdes sanctions.

 

Code du Patrimoine :

 

Art. L. 531-1 – Nul ne peut effectuer sur un terrain lui appartenant ou appartenant à autrui des fouilles ou des sondages à l'effet de recherches de monuments ou d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans en avoir au préalable obtenu l'autorisation.
La demande d'autorisation doit être adressée à l'autorité administrative ; elle indique l'endroit exact, la portée générale et la durée approximative des travaux à entreprendre.
Dans le délai, fixé par voie réglementaire, qui suit cette demande et après avis de l'organisme scientifique consultatif compétent, l'autorité administrative accorde, s'il y a lieu, l'autorisation de fouiller. Elle fixe en même temps les prescriptions suivant lesquelles les recherches devront être réalisées.

 

 

Art. L. 542-1 - Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Pour l'Etude du Patrimoine Sarthois - dans canton-la-suze-sur-sarthe
commenter cet article

commentaires