Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • : Infos sur l'histoire et le patrimoine des communes du canton de La Suze sur Sarthe (72)
  • Contact

Recherche

29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 09:55

Registre paroissial de Voivres – année 1787

Lorsque la divine providence nous appella a la conduite de cette
Paroisse le 15 mai 1773 nous vimes avec douleur que le temple
Du Seigneur avoit été négligé d’un tems immemorial qu’il tomboit en
Ruines manquant absolument de tout. Des masses de pierres brutes
Composoient les autels il n’y avoit ni ornemens ni linges point de livres
Un mur servoit d’appui de communion elle n’etoit point lambrisée il n’y
Avoit que trois croisés trois mauvaises portes deparés sur le point en un
Mot tomber tout avoit besoin de reconstruction n’ayant aucun
Revenu a nottre fabrique nous ne pouvions en esperer aucun secours
Nottre cœur etoit dans l’opprestion nous formames des lors le projet
De retablir la maison du Seigneur nous comencames par faire des
La premiere annee plafond le cœur le chancel et la nef de l’eglise
Nous fimes faire un pulpitre et achetames les livres de chant.
Les chappes, la banniere les linges et autres ornemens furent fournis
Quelques tems après. Nous comuniquames au seigneur de cette paroisse
Aux patrons, propriétaires et habitans le projet de faire reconstruire
Les trois autels nous ayants promis de nous aider je recues des
Susdits la somme d’environ 1300tt. Les habitans firent les voitures
Gratis cette somme etoit bien mince pour entreprendre un ouvrage
Qui devoit couter environ 3500tt avec un revenu aussi modique que
Celuy de la cure de Voivres sans patrimoine nous resolumes des
Lors de mettre la main a l’œuvre. Le 27 xbre 1786 la premiere
Pierre du grand autel fut placée avec solennité par maitre
Gui Jacques Livré chanoine sindic de l’eglise roiale de St Pierre
La Cour Sainte Chapelle du Mans au nom des doyens chanoines et
Chapitre de laditte eglise patrons de cette paroisse (cette 1ere
Pierre est derriere le tabernacle) les deux petits autels furent
Elévés en même tems les fonts baptismaux, les benitiers, les
Credences furent placés dans le même tems. Les portes furent relargis
Et faites a neuf. On fit trois croisés neuves et les vitraux des
Autres remis a neuf ; le tabernacle et les statue renouvellés
Le sanctuaire et la sacristie baissés de 18 pouces. Lappui
De communion en fer posés. Toutte leglise carrelée a neuf
Tous les bans neufs et uniformes, le cœur qui ne faisoit qu’un
Avec le chancel et la nef fait a neuf. La banquette pour asseoir
Le prêtre, les cartons de l’autel les six chandelliers argentés, les
Tabourets pour les chantres une superbe aube tout fut fourni
Au même tems. Tout etait achevé a la fin du mois de juillet
1787. Le cinq aoust suivant jour de la fête patronale de
Cette eglise les formalités en pareil cas requises et duement observées
La benediction des trois autels de cette paroisse fut faitte par
Messire Jacques Nepveu de la Manouilliere prêtre chanoine
De l’eglise du Mans et en presence de messire René d’Aux
Chevalier seigneur des paroisses de Chemiré, Louppelande, St Benoist,
Etival et Voivres (marquis d’Aux), lequel faisant pour la premiere fois son entrée
Dans laditte eglise fut receu a la grande porte d’ycelle et com
Plimenté par mondit sieur abbé Nepveu et conduit dans
La chapelle de St Pierre par tout le clergé chantant l’himne
Te Deum. Le seigneur etoit accompagné de sa famille savoir
Mesdemoiselles Renée, Agathe, Sophie et Mélanie d’Aux
Ses filles, de Mlle Olivier et encore en presence et assistance
De messire Daniel de Beauvais ecuyer seigneur de Fillé, Spai, Roisé
Le Groschesnaie, de dame Adélaide Victoire Daniel de Beauvais
Demoiselle epouse de messire de Fontaine chevallier seigneur
Baron de St Victeur, de messire de l’Estangt seigneur de Chantenai
Avocat du Roi au sièges présidial et sénéchaussée du Mans
De messieurs maitres Louis Quiet curé de Pruillé, René Moreau
Curé de Fay, René Bruneau curé de Spay, Jacques Achard curé
De Fillé, Pierre Lejariel du Bari curé de Roissé et La Suze
Nicolas Lebaron curé de Fercé, Louis Branchu curé de Chemiré
Jacques Lecoutteux curé de Maigné, René Peron curé d’Etival
Les Le Mans, Gui Jacques Livré et Guillaume Savare mon frere
Chanoines de l’eglise Roiale de St Pierre la Cour Ste Chapelle
Du Mans, de Jacques Tuffier diacre de l’eglise du Mans, de Julien Blin
Principal du collège de La Suze, de Françoise Gourdin epouse de
Defunt Francois Savare ma mere, de Gervais Savare mon frere
Ancien receveur des aides de Brissac et d’une multitude innombrable
De peuple des paroisses circonvoisines et de maitre René Nicolas
Savare curé de laditte paroisse qui a signé le present
le six janvier 1788
R. N. Savare c. de Voivres
Et pour perpetuer la memoire de la presente erection et rénovation
D’autels nous transcrivons a la suitte dudit verbal une piece de vers
A nous adressée par monsieur maitre Bellanger curé de St Georges
Du Plain et prononcé en presence de nos confreres lesquels ont
Requis la presente déliberation

Ad Rectorem

 

Ergo tuum completur opus, dignissime Rector,

 

Ara nitet curis aedificata tuis !

 

Quam tibi grata dies lucet ! Quam pura voluptas

Pertentat pectus, dulcis amice, tuum !

Applaudunt operi, acclamant juvenesque, senesque,

« Divine ornatum diligit ille domus,

Hic pius exornat templum, pius erigit aras. »

Urget te studium nobile, sanctus amor.

 

O factum egregium, longi memorabile secli !

 

Grex tibi commissus, jubilat, ardet, ovat.

 

Ut tibi meritas gestit persolvere grates

Et vota et memori pectore promit, amans.

Jungimur et turbae concordes, fausta precari

Una est vox cunctis, omnibus unus amor.

« Vivat is extinctum dilectus pastor in aevum.

 

Vivat is laetos et sine nube dies.”

Le maître autel décrit par Savare

Quelques informations complémentaires

 

 

René Nicolas Savare : Comme il le dit lui-même, il prend la cure de Voivres le 15 mai 1773. Il succède ainsi à Jacques Goussault décédé le 4 mai 1773 à l’âge d’environ 52 ans. Lors de « l’arrangement des registres des baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse de Voivres » au presbytère le 17 mai, René Nicolas Savare est présent. Le 19 mai 1773, il rédige son premier acte dans les registres paroissiaux.

 

 

Entre le 24 et le 29 mai 1773 se déroule la vente des biens du curé Goussault. René Nicolas Savare y achète quelques biens :

 

2 crémaillères et 1 crémaillon de fer pour la somme de 2 livres.

 

1 paire de chenets avec 1 paire de pinces, 1 pelle à feu et 1 tire marrons pour la somme de 3 livres 19 sols.

 

1 gril pour la somme de 1 livre 13 sols.

 

1 gril, 1 rôti pain, 1 broche à percer, 1 main de fer, 1 soufflet pour la somme de 1 livre 10 sols.

 

1 barre de fer avec sa boule pour la somme de 3 livres.

 

1 devant de four en tôle pour la somme de 3 livres 3 sols.

 

4 coins de fer et 1 grande hache à bûcher pour la somme de 4 livres 19 sols.

 

1 chandelier de cuivre jaune pour la somme de 4 livres 5 sols.

 

1 paire de balances de cuivre avec 1 poids d’une livre, 1 autre poids de fer d’une demie livre, 1 autre poids d’un quarteron de potin pour la somme de 3 livres.

 

1 hachereau, 1 compas, 1 égoïne pour la somme de 1 livre 18 sols.

 

1 poêle à frire pour la somme de 4 livres 8 sols.

 

1 boîte à sel pour la somme de 2 livres 10 sols.

 

1 fusil pour la somme de 8 livres 1 sol.

 

2 mauvaises poêles à frire pour la somme de 2 livres 1 sol.

 

1 rôtissoire garni de ses cordes, chaînes, poulies, avec 2 broches et 1 poids de pierre pour la somme de 11 livres et 1 sol.

 

1 râpe à sucre, 2 lanternes, 1 cuiller à pot en fer, 2 cuillers en fer blanc et en cuivre à arroser le rôti pour la somme de 2 livres.

 

1 poissonnier de cuivre rouge pour la somme de 3 livres et 1 sol.

 

2 casses (une de terre et une de tôle), 1 garde casse en fer pour la somme de 1 livre 10 sols.

 

1 réchaud de cuivre rouge pour la somme de 4 livres 6 sols.

 

1 paire de bassinoires de cuivre rouge pour la somme de 9 livres 5 sols.

 

1 passette de cuivre jaune pour la somme de 2 livres 10 sols.

 

1 casserole de cuivre rouge pour la somme de 3 livres.

 

1 casserole de cuivre rouge pour la somme de 2 livres 19 sols.

 

1 petite casserole de cuivre rouge pour la somme de 2 livres 2 sols.

 

2 tourtières de cuivre jaune pour la somme de 2 livres 10 sols.

 

1 poêlon de cuivre jaune pour la somme de 2 livres 13 sols.

 

2 marmites de fonte avec 1 couvercle de tôle pour la somme de 1 livre 10 sols.

 

1 marmite, 1 cuiller à pot, 1 écumoire et 1 couvercle pour la somme de 2 livres 3 sols.

 

3 autres marmites de fonte de « peu de valeur » pour la somme de 16 sols.

 

1 chaudron de fonte de moyenne grandeur pour la somme de 1 livre 19 sols.

 

1 grand chaudron de fonte pour la somme de 7 livres.

 

1 mère vache sous poil rouge pour la somme de 87 livres.

 

1 mère vache sous poil rouge avec un veau de lait pour la somme de 83 livres.

 

1 taure (génisse) d’un an sous poil rouge brun pour la somme de 27 livres.

 

1 cheval sous poil souris avec son bas et 1 cordeau pour la somme de 50 livres.

 

1 selle de cheval couverte de panne bleue, 1 housse d’étoffe et 1 bride pour la somme de 28 livres et 11 sols.

 

1 autre selle avec sa bride et équipée de ses sangles pour la somme de 8 livres et 5 sols.

 

2 sangles et 1 mesure pour la somme de 1 livre et 1 sols.

 

1 fourche, 1 vouge, 1 pelle, 1 volant, 1 croc, 1 pelle à bêcher pour la somme de 7 livres et 1 sol.

 

1 fourche, 1 broc, 1 tranche, 1 croc et 1 râteau à dents de fer pour la somme de 5 livres 3 sols.

 

2 draps de toile commune pour la somme de 9 livres.

 

2 draps de toile commune de chacun quatre aulnes pour la somme de 8 livres 6 sols.

 

12 essuies mains de grosse toile pour la somme de 6 livres 10 sols.

 

2 nappes de toile commune de chacune cinq quarts pour la somme de 2 livres.

 

2 autres nappes pareilles aux précédentes pour la somme de 1 livre 15 sols.

 

2 autres nappes de toile commune pour la somme de 2 livres 7 sols.

 

2 draps de toile commune de trois aulnes chacun pour la somme de 4 livres et 15 sols.

 

6 chaises dans la cuisine pour la somme de 1 livre 10 sols.

 

1 grande « huge » pour la somme de 4 livres.

 

1 devant de feu en fonte pour la somme de 12 livres 6 sols.

 

1 rideau servant de portière à la cuisine avec sa vergette de fer pour la somme de 1 livre 16 sols.

 

1 table ployante de sapin pour la somme de 1 livre 10 sols.

 

1 armoire à un battant fermant à clé pour la somme de 10 livres 3 sols.

 

1 bois de lit garni de ses fonds avec 1 paillasse, 1 couette, 1 traversin, 3 oreillers le tout rempli de plumes mêlées, 1 couverture de laine verte, 4 rideaux, 1 dossier, 1 plafond grandes et petites pentes de damas de coq couleur bleu, 3 vergettes de fer pour la somme de 50 livres 5 sols.

 

2 seilles, 1 godet, 1 carreau à la cheminée et 1 à la poutre, 2 tamis, 2 triangles de fer et 1 mauvais coffre pour la somme de 1 livre 1 sol.

 

6 chaises de bois d’aune enfoncées de jonc pour la somme de 2 livres.

 

1 pelote de ficelle pour la somme de 18 sols.

 

12 essuies mains de grosse toile pour la somme de 4 livres 1 sol.

 

1 baratte liée de trois cercles de fer, 1 baratton et 1 « coulouere » de bois, 1 plat de bois et sa cuiller pour la somme de 2 livres et 17 sols.

 

1 pot rempli de graisse de porc pour la somme de 4 livres 6 sols.

 

2 fers à repasser pour la somme de 2 livres et 3 sols.

 

1 dessus de cloche et 1 mortier de fonte pour la somme de 11 sols.

 

1 garde casse pour la somme de 2 livres.

 

1 poêle à châtaignes, 1 garde casse de fer, le tout de peu de valeur, 3 mauvais soufflets et 1 bourriche pour la somme de 12 sols 3 deniers.

 

2 fers à repasser pour la somme de 2 livres 3 sols.

 

2 draps de toile de brin pour la somme de 8 livres 6 sols.

 

2 draps de toile de brin de chacun 4 aunes pour la somme de 8 livres.

 

100 bouteilles de verre de Rouen pour la somme de 24 livres.

 

1 grande paire d’armoires à deux battants en bois de noyer pour la somme de 37 livres.

 

1 busse de vin de la récolte dernière (fut et liqueur) pour la somme de 36 livres.

 

1 buffet à quatre battants et deux tiroirs en bois de poirier pour la somme de 30 livres.

 

1 huilier de cristal pour la somme de 1 livre 11 sols.

 

1 douzaine d’assiettes de faïence pour la somme de 2 livres 5 sols.

 

1 douzaine d’assiettes de caillou dont partie, sont fêlées pour la somme de 18 sols.

 

2 grands plats de caillou pour la somme de 15 sols 3 deniers.

 

12 assiettes de faïence pour la somme de 1 livre 15 sols.

 

3 plats de caillou pour la somme de 1 livre 6 sols.

 

3 salières de cristal pour la somme de 1 livre 8 sols.

 

3 petits plats de caillou pour la somme de 1 livre 8 sols.

 

2 saladiers de faïence pour la somme de 1 livre.

 

4 assiettes de caillou pour la somme de 15 sols.

 

9 assiettes de caillou pour la somme de 1 livre 14 sols.

 

12 assiettes de caillou fêlées pour la somme de 1 livre 4 sols.

 

1 lot d’assiettes et plats fêlés avec 1 bouteille de verre à liqueur pour la somme de 17 sols.

 

2 pots et 1 eraigne pour la somme de 1 livre 4 sols.

 

1 table de sapin avec son ployant pour la somme de 1 livre 3 sols.

 

2 bonnets de coton pour la somme de 2 livres 16 sols.

 

2 bonnets de coton pour la somme de 2 livres 9 sols.

 

3 paires de manchettes pour la somme de 2 livres 4 sols.

 

2 fûts de boisseaux, 1 pelle « fustière » et 2 cribles pour la somme de 3 livres 1 sol.

 

1 paire de chenets, 1 pelle à feu, 2 paires de pinces, 1 tire marrons pour la somme de 8 livres.

 

2 poches de grosse toile pour la somme de 1 livre 16 sols.

 

4 bissacs pour la somme de 1 livre 1 sol.

 

6 taies d’oreiller pour la somme de 3 livres 16 sols.

 

2 nappes de toile commune pour la somme de 3 livres.

 

2 nappes de toile de brin pour la somme de 3 livres 2 sols.

 

2 nappes pour la somme de 2 livres 10 sols.

 

1 nappe de 2 aulnes de toile de brin pour la somme de 2 livres 4 sols.

 

1 douzaine de serviettes de toile de brin pour la somme de 8 livres 10 sols.

 

1 grand cuvier avec sa chantepleure de potin pour la somme de 6 livres.

 

1 petit cuvier avec 1 baquet pour la somme de 2 livres 1 sols.

 

9 fûts de busses de pipes et quarts vides pour la somme de 11 livres 6 sols.

 

1 fût de pipe et 1 fût de busse vides pour la somme de 7 livres 6 sols.

 

2 poulains avec tous les chantiers de la cave, 1 grand baril à vinaigre, 1 garde manger, 1 travouil pour la somme de 3 livres.

 

1 fût de charnier avec du porc salé pour la somme de 13 livres 3 sols.

 

2 paires de harasses avec leurs cordes pour la somme de 2 livres.

 

1 mauvaise civière pour la somme de 16 sols.

 

1 câble pour monter les gerbes pour la somme de 6 livres 13 sols.

 

1 petite couette, 1 traversin, 1 lodier piqué servant de couverture, 1 couette, 1 traversin à taie de toile rempli de plumes de poules pour la somme de 9 livres.

 

1 coffre de bois de chêne fermant de clé pour la somme de 5 livres 12 sols.

 

1 douzaine de serviettes de toile de brin pour la somme de 9 livres 5 sols.

 

12 serviettes de toile de brin pour la somme de 12 livres 6 sols.

 

12 serviettes de toile de brin pour la somme de 19 livres 1 sol.

 

1 bois de lit garni de ses fonds et paillasse, 1 couette, 1 traversin, 1 oreiller le tout de couetty rempli de plumes d’oie, 1 couverture de laine blanche, 1 courtepointe d’indienne, 1 dossier, 1 plafond, des petites pentes le tout d’indienne, 4 rideaux, 3 pentes de droguet vert, 2 tringles tournantes pour la somme de 163 livres 14 sols.

 

100 bouteilles de verre pour la somme de 24 livres.

 

4 carafes et un levrier de caillou pour la somme de 1 livre 6 sols.

 

2 draps de toile de brin de 6 aulnes pour la somme de 17 livres 10 sols.

 

4 chandeliers de cuivre ou potin et 1 chandelier à main avec des mouchettes dessus pour la somme de 5 livres.

 

12 chaises de noyer ou guignier pour la somme de 8 livres.

 

8 chaises de bois de noyer pour la somme de 2 livres 10 sols.

 

2 dessus de table dont une a sa rallonge de sapin pour la somme de 7 livres.

 

1 porte à diner d’étain avec 7 mauvaises fourchettes de fer pour la somme de 5 livres.

 

1 mauvais van pour la somme de 2 livres.

 

7 mauvais carreaux avec 1 fût de quart de busse et 1 lot de douelles pour la somme de 3 livres 7 sols.

 

1 paire d’armoires à deux battants fermant à clé avec un tiroir en bois de chêne pour la somme de 40 livres 1 sol.

 

1 bois de lit garni de ses fonds et paillasse, 1 couette, 1 traversin, 1 oreiller, 1 petite baillière, deux petites couvertures de laine blanche, des rideaux d’étoffe de couleur verte, 3 vergettes de fer, le tout de peu de valeur pour la somme de 36 livres.

 

1 busse de vin de la récolte dernière (fût et liqueur) pour la somme de 40 livres.

 

1 busse de cidre (sans le fût) de la récolte dernière pour la somme de 21 livres 10 sols.

 

15 livres de vaisselle d’étain pour la somme de 11 livres 12 sols 6 deniers.

Il apparaît clairement que René Nicolas Savare s’équipe pour habiter le presbytère de Voivres. Par contre, il n’achète aucun vêtement ni livre religieux.

 

 

Très rapidement le curé Savare se soucie de l’état de l’église de Voivres. Ainsi le 11 juillet 1773, le général des habitants est convoqué pour savoir « si ils doivent faire lambrisser ou plafoner leur eglize qui a un besoin de l’un ou de l’autre indispensable, pour la decoration d’icelle ornement et embellissement pour le service divin ». Faute d’argent suffisant, il sera décidé de la plafonner en blanc ; les travaux seront effectués par Jean Dupuy, plafonneur originaire de la paroisse de Bouillancourt en Picardie. Il est également choisi de faire quelques travaux sur le mur du cimetière.

 

En juillet 1774, Savare demande à ce que soient abattues les ruines d’une maison dépendant de la cure afin de faire construire à la place une écurie.

 

Le 12 février 1780, le général des habitants se réunit. Pierre Ruiller, procureur et syndic de la paroisse «  a remontre aux dits habitans que le cimetiere de la dite paroisse secrouloit meme leglize est en un danger evident de secrouler aussi que leglize etant dénuée dornements convenables pour sa solemnité du service de Dieu pourquoi demande a estre authorize par lesdits habitans a employer pour les refections dudit cimetiere soutien des terres diceluy meme pour le soutien de ladite eglize … surquoy lesdits habitans ont murement confere ensemble et apres mure deliberation ils ont este d’avis et donnent pouvoir audit Ruiller leur procureur de fabrique de conjointement et de l’avis du sieur curé dudit Voevres faire faire un mur autour du cimetiere dudit lieu des escaliers pour y monter, d’achepter des chappes et autres ornements convenables … et faire conjointement et avec lagrement dudit sieur curé tout ce qui conviendra et d’y employer les deniers quil peut avoir entre les mains dont il delivrera des quittances qui luy seront allouees en decharge dans le compte quil rendra de la gestion et administration des deniers de ladite fabrique promettant avoir pour agreable tout ce quil fera pour la construction des murs dudit cimetière, la decoration de leglize et tout ce qui sera necessaire destre fait ». Là encore, le curé obtient des habitans l’autorisation de faire des travaux sur l’église.

 

Le dernier acte des registres qu’il rédige à Voivres est un baptême du 3 septembre 1791.

 

René Nicolas Savare décède au Mans le 25 mars 1792.

 

 

Vers 1835, le curé Bichette rédige les « Chroniques de la paroisse de Voivres ». Il apporte quelques renseignements complémentaires mais sans que l’on connaisse aujourd’hui l’origine de ses sources (peut être des documents restés au presbytère). En particulier, il signale que lors de la destruction de l’ancien autel, on aurait trouvé un squelette dans celui-ci.

 

 

 

Le presbytère de Voivres dans les années 1920 (Archives Départemenntales de la Sarthe, Fond Cordonnier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Gondard - dans canton-la-suze-sur-sarthe
commenter cet article

commentaires