Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • : Infos sur l'histoire et le patrimoine des communes du canton de La Suze sur Sarthe (72)
  • Contact

Recherche

17 avril 2006 1 17 /04 /avril /2006 17:23

4 E 16 174 (Etude Raguideau Roézé)

 Archives Départementales de la Sarthe

 1776 –  Visite et montrée sur les moulins de Fillé

 

 

 

 

 

Page 1/8

 

En marge

 

 

24 avril 1776

 

 

Montrée des tournans

 

Virans et a(utres) du moulin

 

Ou grands moulins de

 

Fillé entre Louis

 

Bigot meunier sortant

 

Et Michel Menon

 

Par Mathurin

 

Houdayer et

 

Pierre Rousseau

 

Experts

 

 

 

 

Aujourd’huy mardy vingt quatrieme jour du

 

mois d’avril mil sept cent soixante seize sur les neuf

 

heures du matin,

 

Devants nous Hilaire Jean Joseph Raguideau notaire

 

et tabellion royal au Maine demeurant à Royzé+

 

etants dans la maizon des grands moulins de Fillé

 

situés paroisse de même nom y transportés exprest

 

Sont comparus en leurs personnes Louis Bigot

 

meulnier fermier desd(its) moulins y demeurant et dont

 

il quitte demain lexploittation lesquels dits

 

moulins apartiennent a Louis François Daniel

 

de Beauvais ecuyer seigneur de Grochenay, Buffes

 

Spay, Fillé, Vauguyon, La Beuneiche et autres lieux

 

demeurant ville du Mans d’une

 

part,

 

Et Michel Menon aussy meulnier dem(euran)t paroisse

 

de Coulans fermier entrant auxd(its) moulins d’autre

 

part,

 

Entre lesquelles parties a été fait ce qui suit

 

Scavoir que led(it) Bigot lors de son entrée en lesd(its)

 

moulins de Fillé s’etant chargé de meulles

 

moulages, tournans, virans, et autres ustancilles

 

diceux pour et moyennant la somme de quattre

 

cent trente six livres cinq sols de prizée vers

 

mond(it) s(ieu)r de Beauvais suivant le proces

 

verbal de montrée recu devant nous le trente

 

un octobre mil sept cent soixante sept controlé

 

à La Suze le quattre novembre suivant et sobligea

 

de rendre le tout a la fin de ses jouissances en

 

 

Page 2/8

 

pareil nombre et de la valleur de lad(ite) somme

 

Ils ont convenu de se regler présentement entreux

 

fermiers sortant et entrant au sujet desd(ites) meulles

 

moullages tournans et virans et ustancilles desd(its)

 

moulins, et a cet effet de faire faire visitte et

 

montrée sur lesd(ites) chozes avec estimation de celles

 

qui sestiment, pour laquelle faire ils ont

 

convenu scavoir led(it) Bigot de la personne de Mathurin

 

Houdayer, dem(euran)t paroisse de Cerans et led(it) Menon

 

de celle de Pierre Rousseau dem(euran)t ville du Mans

 

tous deux juindres et ammouleurs et experts

 

ordinaires a ce sujet et auxquels ils ont declaré

 

sen raporter pour lad(ite) visitte et montrée ainsy qua

 

leurs arbitrations a leurs offres de les faire

 

comparoir presentem(en)t devant nous pour en

 

recevoir le serment en tel cas requis.

 

Et a linstant sont lesd(its) Houdayer et Rousseau

 

juindres et ammouleurs ayant par nous

 

notaire été donné lecture de la convention et

 

nommination cy dessus faitte de leurs

 

personnes par lesd(ites) parties pour experts au fait

 

des presentes ils ont le tout agrée et acceptée pourquoy

 

nous avons d’eux pris et recu le serment en tel

 

cas requis lequel ils ont preté et dit nestre

 

parents allies serviteurs ny domestiques crediteurs

 

ny obligés desd(ites) parties les connoistre suffisamment

 

ensembles les chozes qu’ils ont avoir et visitter et

 

estimer et estre en age de coutume, auquel effet nous

 

leur avons enjoint de bien et exactem(en)t voir et visitter

 

les meulles, moulages, roues, rouets, tournans et virans

 

desd(its) moulins et de faire une juste et sincere estimation

 

 

Page 3/8

 

desd(ites) chozes qui sestime et du tout nous en

 

donner son raport pour estre inscript ensuitte des

 

presentes ce qu’ils ont promis et juré faire en

 

leur ame et conscience selon leur connoissances dont les

 

avons jugés, Et a laquelle visitte et estimation procedant

 

en présence et ce requerant lesd(ites) parties deument etablies

 

et sans prejudicier a leurs dus et droits respectifs

 

lesd(its) experts nous a dit et raporté

 

Premierement que la meulle courante du petit moulin

 

a seigle a cinq pieds huit poulces de hauteur sur

 

vingt poulces depaisseur surquoy deduisant trois

 

poulces pour la charge reste dix sept poulces

 

de bonne meulle estimésll a la somme de cent soixante

 

dix huit livres dix sols a raizon de dix livres dix

 

sols le poulces cy…………………………………….178tt…..10s

 

ll concordamment par lesd(its) experts,

 

Que le moulage a pareille hauteur que la

 

meulle courante et a dix poulces d’epaisseur

 

surquoy deduisant pareillem(en)t trois poulces

 

pour la charge reste sept poulces de bonne

 

meulle estimés par led(it) Houdayer a huit livres dix sols le

 

poulce ce qui fait cinquante neuf livres dix sols cy….59tt…..10s

 

Et par led(it) Rousseau a cinquante six livres sur le pied de huit

 

livres le poulce cy………………………………………56tt

 

[en marge] discord 3tt…..10s

 

La roue et rouet dud(it) moulin a été estimée par led(it)

 

Houdayer pour les façons seullem(en)t a la somme de

 

vingt livres cy…………..20tt

 

Et par led(it) Rousseau celle de seize livres

 

cy………………………..16tt

 

L’arbre du même moulin estimé aussy pour la

 

façon seullem(en)t concordamment par lesd(its) experts a

 

 

Page 4/8

 

la somme de dix huit livres cy……………18tt

 

La roue du grand moulin pour la façon seullement

 

a eté estimée par led(it) Houdayer seul a la somme de

 

trente huit livres cy…………..38tt

 

[en marge] discord 8tt

 

L’arbre dud(it) moulin aussy pour la façon a eté estimé

 

par led(it) Houdayer seul a la somme de huit livres

 

cy……………………………………………8tt

 

Et par led(it) Rousseau aussy seul a celle de six

 

livres cy…………………………………….6tt

 

[en marge] 2tt

 

Le rouet dud(it) moulin estimé par led(it) Houdayer seul aussy

 

pour la façon a neuf livres cy……………9tt

 

Et par led(it) Rousseau aussy seul a cinq livres

 

cy…………………………………………..5tt

 

[en marge] 4tt

 

Le rouet couché dud(it) grand moulin a pareillement

 

été estimé avec la lanterne pour la façon

 

par led(it) Houdayer seul a la somme de trente huit

 

livres cy…………………………………..38tt

 

Et par led(it) Rousseau aussy seul a trente livres

 

cy…………………………………………30tt

 

[en marge] 8tt

 

Que la meullle courante du grand moulin a seigle

 

et froment a cinq pieds neuf poulces

 

de hautteur sur douze poulces huit lignes d’epaisseur

 

surquoy deduisant les trois poulces pour

 

la charge reste neuf poulces huit lignes de bonne meulle

 

estimés par led(it) Houdayer seul a sept livres

 

le poulce ce qui revient a la somme de soixante

 

 

Page 5/8

 

sept livres treize sols quattre deniers cy….67tt…..13…..4d

 

Et par led(it) Rousseau aussy seul a six livres dix sols

 

le poulce ce qui revient a celle de soixante deux livres

 

seize sols huit deniers Cy………………….62tt…..16…..8

 

[en marge] discord 4tt…..16…..8

 

Que le moulage du même moulin a pareille

 

hautteur que la meulle courante et a vingt un

 

poulces trois lignes depaisseur surquoy deduisant

 

aussy trois poulces pour la charge reste dix huit

 

poulces trois lignes de bonne meulle estimés par

 

led(it) Houdayer a onze livres le poulce ce qui

 

revient a la somme de deux cent livres quinze sols

 

cy…………………………………….200tt…..15

 

Et par led(it) Rousseau a dix huit livres quinze sols le

 

poulce ce qui revient a celle de cent quattre vingt quinze

 

livres dix huit sols neuf deniers cy…195tt…..18s…..9

 

[en marge] 4tt……16…..3

 

Qui est tout ce que lesd(its) experts nous ont dit et

 

raporté de letat actuel desd(its) moulins lecture

 

a eux donnée de leur present raport et de leurs

 

arbitrations cy dessus et des autres parts ils ont

 

chacun en leur egard que le tout contient veritté et y

 

ont persisté sans y vouloir augmenter ny diminuer

 

dont les avons jugés et ont requis taxe que nous

 

leur avons faitte de chacun six livres

 

Lesquelles sommes leur ont presentem(en)t été payées

 

par lesd(its) Bigot et Menon dont a ce moyen ils

 

demeurent quittes

 

Calcul fait du prix des estimations dud(it) Houdayer

 

elles reviennent a la somme de six cent trente sept

 

livres huit sols quattre deniers,

 

et celles dud(it) Rousseau a celle de cinq cent

 

 

Page 6/8

 

quattre vingt dix huit livres cinq sols cinq d(eniers)

 

ce qui fait de discord entre lesd(its) deux experts la

 

somme de trente neuf livres deux sols douze deniers

 

ce que voyants et considerants les frais d’avoir au

 

tiers ils sont convenus de partager leur

 

different par moytié ce qui a été accordé entre lesd(its)

 

Bigot et Menon, au moyen de quoy leurs arbitrations

 

demeurent fixées a la somme de six cent dix sept

 

livres seize sols dix deniers, sur laquelle levant

 

la somme de quattre cent trente six livres cinq sols de

 

prizée apartenante a mond(it) s(ieu)r de Beauvais

 

propriéttaire reste la somme de cent quattre vingt

 

une livres onze sols dix deniers de plus vallue

 

que led(it) Menon a presentement et a vue de nous notaire et des termoins

 

cy apres payée aud(it) Bigot dont a ce moyen il demeure

 

quitte vers luy,

 

Item lesd(its) experts nous ont encore dit et raporté avoir

 

trouvé touttes les garnitures desd(its) moulins mentionnés dans

 

la montrée des autres parts raportées,

 

A l’egard de la meulle courante du moulin a froment

 

de cinq pieds cinq poulces de hauteur sur un pied

 

sept lignes depaisseur lesd(its) experts ont declaré qu’il

 

se trouve feslé par le derrière, le moulage a pareille

 

hauteur que la meule courante sur dix poulces sept

 

lignes d’epaisseur lequel se trouve cassé en plusieurs

 

endroits, au moyen de quoy le meulnier actuel sera

 

tenu de payer de la meulle courante dix livres pour chaque

 

poulces de moins quelle se trouvera a la fin de ses jouissances

 

et aussy cinq livres par poulce pour le moulage

 

Item lesd(its) experts ont estimé les arbres

 

roues et rouets du petit moulin pour leur valleur actuelle a la somme de

 

 

Page 7/8

 

quattre vingt livres cy………………………80tt

 

Comme aussi larbre roue et rouets du grand moulin ainsy

 

que le rouet couché et la lanterne du même a été estimé par led(it)

 

Rousseau seul pour aussy la valleur actuelle du tout

 

a la somme de cent vingt livres cy……..120tt

 

Et a led(it) Menon reconnu que toutes les ferrures desd(its)

 

moulins sont en bon etat fors lasnielle de la meulle du

 

moulin a froment que mond(it) sieur bailleur fournira

 

neufve comme aussy a encore reconnu que les arbres desd(its)

 

moulins sont garnis de douze fretes de fert de

 

quattre turillons six frettes sur trois fuzées, une frette

 

sur la lanterne du rouet couché, trois asneilles, trois

 

ferts, un fert dans l’arbre du rouet, deux frettes

 

au poteau dud(it) rouet couché, une goupille a la grande

 

fuzée, trois autres goupilles aux trois autres fuzées

 

trois poids et trois poislettes, un crapeau deau sur le

 

rouet couche trois poteaux de fert dans loeuil des

 

moulages, un rouet a lever les meulles et deux

 

lanternes, trois tremés, un cercle de fert

 

sur chacune des trois meulles courantes qui sont

 

garnies de quattre crochets et six boucles pour les

 

lever, des carreaux de couverture aux meulles des

 

reuzoires, traquets, tracquetoires et augets, trois

 

huge a recevoir la farine et des carreaux au

 

plancher desd(its) moulins.

 

Calcul fait de la valleur actuelle desd(its) arbres roues

 

et rouets et lanterne le tout revient a la somme de

 

deux cent livres que led(it) Menon promet et soblige

 

payer touttes fois et quantes

 

a mond(it) s(ieu)r de Beauvais propriéttaire,

 

payeront a communs frais lesd(its) experts le

 

 

Page 8/8

 

cousts du present proces verbal de convention et

 

raport de visitte et montrée ainsy que d’une

 

expedition qui en sera delivré a mond(it) s(ieu)r le

 

propriéttaire

 

Dont du tout acte et jugé touttes lesd(ites) parties

 

et experts de leur consentement après lecture faitte

 

de ce que dessus, fait et dressé le present proceds

 

verbal de visitte et montrée et iceluy arresté

 

lieu susd(it) par nous notaire royal et commis susd(it)

 

et soussigné presents l les s(ieu)rs François La Barre m(archan)d en l’art

 

de chirurgie dem(euran)t ville de La Suze et Jacques Morillon sarger dem(euran)t aud(it) Royzé

 

temoins a ce requis avec nous soussignés lesd(ites)

 

parties fors led(it) Rousseau expert ont déclaré ne

 

scavoir signer de ce enquis. + ayant commission

 

de messieurs les greffiers de l’ecritoire de la

 

ville du Mans soussigné, Glozes et, leur, ils

 

pour, du petit mouin, aussy, et la lanterne

 

Rayé quinze mots que sillabes le tout nul

 

plus encore rayé un autre mot aussy nul

 

aprouvé ceux surchargés et racommodés comme

 

bons.

 

[signatures] P. Rousseau, Labarre

 

J. Morillon

 

Raguideau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques informations

 

 

Tournants et virants : Ce sont les pièces mobiles d’un moulin (les meules et le mécanisme).

 

 

Moulins de Fillé : Les moulins de Fillé appartenaient à la famille Daniel de Beauvais qui possédait le château du Gros Chenay à Fillé ; cette famille acquiert ces biens des Leboindre. Il semble cependant qu’auparavant ces moulins étaient nommés « moulins de Buffes » et dépendaient donc de la seigneurie de Buffes sur l’autre rive de la Sarthe. Vers le milieu du 17ème siècle, Jean Leboindre obtient la terre de Buffes ; dès lors les moulins deviennent « moulins de Fillé ».

 

 

Louis François Daniel de Beauvais : Le 4 décembre 1757, Jean François Leboindre, seigneur du Gros Chenay, décède sans héritier direct. En 1759, ses biens sont évalués pour être vendus. En 1760, Louis François Daniel de Beauvais passe le bail du port de Fillé en tant que seigneur du Gros Chenay.

 

 

Prisée : évaluation des biens fournis par le propriétaire au locataire pour peupler sa location.

 

 

Juindre : Celui qui travail sur les meules des moulins.

 

 

Ammouleur : on dit aussi « amoulangeur ». Le spécialiste de la machinerie du moulin.

 

 

Meule courante : C’est la meule supérieure ; on dit aussi « tournante », « volante ». Elle est mobile.

 

 

Rouet : La roue dentée qui transmet le mouvement de l’axe horizontal de la roue vers l’axe vertical du mécanisme.

 

 

Lanterne : Cylindre dans lequel s’engagent les dents du rouet. Elle permet l’entraînement du mécanisme.

 

 

Lasnielle : (l’anille) La pièce métallique qui permet l’entraînement de la meule.

 

 

Turillon : (tourillon) Extrémité de l’arbre.

 

 

Fuzée : (fusée) barre à l’extrémité de l’axe.

 

 

Traquets : pièces de bois sous la trémie pour faire tomber les céréales sous la meule.

 

 

Huge : (ou huche) meuble bas s’ouvrant sur le dessus.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Gondard - dans canton-la-suze-sur-sarthe
commenter cet article

commentaires