Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • : Infos sur l'histoire et le patrimoine des communes du canton de La Suze sur Sarthe (72)
  • Contact

Recherche

21 février 2006 2 21 /02 /février /2006 13:42

L’AERODROME AMERICAIN DE LOUPLANDE (1944)

 

 

 

 

 

 

Le Débarquement en Normandie du 6 juin 1944 marque le début de l’avancée des troupes alliées pour libérer la France et renverser le régime nazi en Allemagne.

 

 

La progression des troupes américaines sur le sol français est jalonnée par une multitude d’aérodromes qui serviront à combattre les positions allemandes.

 

 

 

 

Les Alliés traversent Louplande le 7 août 1944 et libèrent Le Mans le 8 août. Le 17 août, des soldats américains du IX Engineer Command commencent les travaux sur Louplande afin d’y implanter une piste d’aviation. Quatre bulldozers vont arracher les haies entre l’actuelle route du Mans et la ferme de la Bichetière. Il faudra même dynamiter la ferme de la Morlière appartenant aux Hospices du Mans. Cette base aura pour nom de code « A 36 ».

 

 

 

 

Le 4 septembre 1944, les premiers avions américains du 406th Fighter Group se posent sur la piste de Louplande. Ils y resteront trois semaines. Les appareils sont des Republic P47 Thunderbolt. Ces puissants chasseurs bombardiers peuvent, à partir de Louplande, bombarder les poches allemandes de l’Atlantique mais aussi les troupes allemandes repliées dans l’Est de la France.

 

 

Bien que bref, le passage des aviateurs a fortement marqué la population de Louplande. Les premières personnes impressionnées furent les agriculteurs qui découvrent les bulldozers qui arrachent en très peu de temps un chêne. Ces agriculteurs trouveront également un intérêt dans la présence de l’aérodrome : les militaires échangeaient un jerrycan de 20 litres de carburant contre 1 litre d’eau de vie.

 

 

Les nombreuses photographies faites à cette époque montrent aussi que les américains organisent des journées « portes ouvertes » qui attirent les curieux des environs.

 

 

 

 

La piste de Louplande sera réquisitionnée par les Américains jusqu’au 5 février 1946. Ensuite, elle dépend des forces aériennes françaises qui décident en mars 1946 de rendre les terrains aux propriétaires.

 

 

Commence alors la période des indemnisations. Les Archives Départementales de la Sarthe possèdent un dossier contenant de nombreux documents.

 

 

Des experts passent sur la commune pour évaluer les dégâts causés par la présence de l’aérodrome. Certains se plaignent de la difficulté à retrouver l’aérodrome. En effet les agriculteurs se sont assez vite réappropriés les sols comme le montre une photographie aérienne de l’IGN.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires