Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • : Infos sur l'histoire et le patrimoine des communes du canton de La Suze sur Sarthe (72)
  • Contact

Recherche

10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 16:55

Rhone (Ruisseau de) (1810, E3) : Le cours d'eau auprès duquel s'installe au début du Moyen-Age Coelhard et que l'on franchissait grâce à un gué. Prenant sa source à Saint Mars d'Outillé dans les landes de Rhonne, il rejoint la Sarthe à Guécélard. L'origine du nom n'est pas très claire, comme souvent concernant ces noms très anciens. Il semblerait que cela vienne du celtique « tourner vivement », ce qui pourrait être attribué alors à de nombreux cours d'eau. Il faut quand même remarquer que dans les premières centaines de mètres après la source, le Rhonne prend la direction nord-est et qu'ensuite il fait un brusque virage pour partir vers l'ouest.

Le Rhonne dans le bourg de Guécélard

Le Rhonne dans le bourg de Guécélard

Ronceraie (Gué de la) (1844, D5) : Voir ci-dessous.

 

Ronceraie (La) (1810, E4 ; 1844, D5) : Le lieu habité par Ronce, patronyme très fréquent dans l'Ouest de la France. Ou encore un lieu où se trouvaient des ronciers.

 

Seunay (Le) (1844, D1) : Un nom peu courant et qui pourrait provenir d'un très ancien patronyme gallo-romain ou gaulois.

 

Soufflardière (La) (1810, E3 ; 1844, D2) : Le lieu habité par Soufflard.

 

Soufflardière (Arche de la) (1844, D2) : Voir ci-dessus.

 

Toucheries (Les Grandes) (1844, D1) : Ce lieu était jadis en tourne entre les paroisses de Spay et de Moncé. Il peut s'agir du lieu habité par Touche ; mais cela peut aussi être en lien avec le vieux français « toche », « tosche » qui veut dire bosquet. Avec cette dernière acceptation, on est dans l'idée de défrichement d'un espace boisé.

 

Toucheries (Les Petites) (1844, D1) : Voir ci-dessus.

 

Touchis (Les Grands) (1810, E2) : Voir ci-dessus.

 

Touchis (Les Petits) (1810, E2) : Voir ci-dessus.

 

Villette (1810, E1 ; 1844, C1) : Depuis le Moyen-Age, le nom a peu varié. On peut l'interpréter comme voulant dire la petite villa, c'est à dire le petit domaine. Cette terre dépendait des seigneurs de Buffe, puis ensuite de ceux du Groschenay.

Villette sur la carte de Cassini (1765)

Villette sur la carte de Cassini (1765)

Vivier (Le) (1810, E2 ; 1844, D1) : Le Vivier est connu dès le Moyen-Age. Cela désigne une pièce d'eau dans laquelle on gardait des poissons. Le lieu-dit est à proximité du ruisseau de l'Anerai.

 

Vivier (Le Petit) (1844, C2) : Voir ci-dessus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe
commenter cet article

commentaires