Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • Histoire du canton de La Suze sur Sarthe
  • : Infos sur l'histoire et le patrimoine des communes du canton de La Suze sur Sarthe (72)
  • Contact

Recherche

14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 16:31

Vente de biens par autorité de justice.

 

On fait savoir qu'en vertu de jugement rendu par le tribunal de première instance de l'arrondissement de la Flèche, le 12 avril dernier, enregistré le 26, homologatif de deux délibérations prises par les conseils de famille des mineurs ci-après, devant M. le juge de paix de Malicorne, le 20 mars dernier , enregistrées à Noyen le 25.

A la réquisition de Jacques Lépine, cultivateur, demeurant commune de Mézeray, oncle et tuteur électif de Pierre Lépine, enfant mineur issu de Pierre Lépine et de Marie Chartier, son épouse, et héritier pour un douzième de Magdelaine Lépine, sa tante,

Et d'Anne Coubard, veuve de René Potier, demeurant aussi commune de Mézeray, comme mère et tutrice légale de François Potier, fils mineur issu de son mariage avec ledit défunt René Potier, et héritier pour un huitième de ladite Magdelaine Lépine, sa grand-tante.

Il sera procédé devant Me Boivin, notaire à Mézeray, commis par ledit jugement, à l'adjudication préparatoire, le dimanche 26 juin 1814, sur les dix heures du matin ;

Et l'adjudication définitive se fera le dimanche 17 juillet suivant, à la même heure, aux enchères et à l'extinction des feux ;

Du lieu des Petites-Belles, situé au bas du Grand-Gâtines, commune de Mézeray, consistant dans des bâtiments d'exploitation, un jardin d'environ 6 ares, la moitié indivise avec les héritiers Jouye du champ de l'Aire, contenant au total 44 ares, le champ Long de 44 ares ; une portion de pré d'environ 8 ares, à prendre dans un plus grand pré, près la Corvaisière ; une autre portion de pré d’environ 9 ares, à prendre dans le même pré; le champ de Gâtines, contenant 55 ares y compris un mortier ; et le champ des Mortiers, de 35 ares, y compris deux mortiers; le tout ou environ exploité par François Foureau, et estimé par le sieur Chauvelier, expert, la somme 1000 f. en capital.

Ceux qui désireront s'en rendre adjudicataires, pourront s'adresser, pour les renseignements, à La Flèche, à Me Rojou, avocat-avoué des poursuivants; à Mézeray, à Me Boivin, notaire, et auxdits Jacques Lépine et veuve Potier.

Fait à la Flèche, le 31 mai 1814 Signé Rojou

Et enregistré à la Flèche le même jour.

 

Vente du lieu des Petites Belles à Mézeray en 1814

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe
commenter cet article

commentaires